Amis motards pret pour une petite virée !!!

Ce n'est pas que pour les accros, donc si tu as de l'humour et que tu aimes la moto alors ce forum est fait pour toi !!!
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 KTM RC8 : La nouvelle terreur du Superbike ?

Aller en bas 
AuteurMessage
sakapatat
Moderateur
Moderateur
avatar

Messages : 721
Date d'inscription : 26/11/2007
Localisation : chez moi...ou ailleurs...où le vent m'emportera

MessageSujet: KTM RC8 : La nouvelle terreur du Superbike ?   Ven 25 Avr - 13:00

ARTCLE DE MOTO-NET
Fermement décidé à rentrer dans la cour du Superbike par la grande porte, KTM a aiguisé son arme durant de nombreuses années. Dévoilée dès 2003 au Tokyo Motor Show et exposée au Salon de Munich quelques mois plus tard (lire Moto-Net.Com du 16 septembre 2004), la RC8 a certes depuis changé de cylindrée - de 990 à 1190 cc, conformément à l'augmentation de cylindrée accordée aux bicylindres en Mondial Superbike -, mais elle a tenu à conserver son esthétique atypique... Tout dans la KTM est "Koupé Tranché", mais aussi "Millimétré" : la finition s'avère excellente et permet de légitimer - en partie - le tarif élevé de la bête : 16250 euros.



Pourtant en enfourchant la bête, toutes ces appréhensions s'évanouissent. Certes, on est assis sur une moto sportive - selle en bois de série -, mais cette Superbike réserve un accueil plutôt chaleureux qui peut encore être amélioré, car la RC8 propose pléthores de réglages...
Le nouvel acquéreur commencera ainsi par régler l'écartement de ses leviers - oui, les deux ! -, de son sélecteur et de sa pédale de frein. Puis il pourra s'attarder sur la hauteur des demi guidons et sur celle des repose-pieds.



Vient ensuite le moment de démarrer le moteur... Dérivé du LC8 990, le RC8 (avec un R comme "Rééécing") développe dans sa version d'origine 155 chevaux à 10000 tr/min et 120 Nm 2000 tours plus tôt. Des valeurs qui le placent dans les canons actuels de la production bicylindrique.
À l'entendre néanmoins, le moteur autrichien ne se hisse pas au niveau des cantatrices du Superbike. Ça explose, tourne, distribue, entraîne et percute plus que ça ne ronronne, mais aux premiers coups de gaz le pot prend le relais et bonifie tout çà !



L'embrayage demande une bonne poigne et en enclenchant le premier rapport, la boîte de vitesses de la première RC8 chevauchée lors notre essai racle violement. Ça ne dure qu'une seconde... mais une longue seconde ! Puis on peut enfin s'élancer sur la nouvelle KTM. Et en l'occurrence, pour ce tout premier roulage, c'est sur la piste "juste sèche" de Carole qu'on déboule au guidon de notre RC8.
Malheureusement, on découvre simultanément le caractère du moteur. Et on dira même plus : on découvre simultanément un moteur... caractériel ! Ainsi, le V-Twin ouvert à 75° grogne sous les 3000 tr/min et demande de lécher le levier d'embrayage pour circuler dans la voie des stands... ou en ville.

Plus surprenant et gênant, l'injection génère de sérieux à-coups et exige une grande application de la main droite ! La commande des gaz est très sensible et dans les premiers virages, le pilote peine à conserver ses trajectoires : la RC8 ne se laisse pas dompter si facilement que ça et son côté "bête de course" reprend vite le dessus !

Une fois les défauts de l'injection effacés par le pilote, les atouts de la partie cycle permettent tout de même de prendre largement son pied ! Le train avant est agile - limite nerveux dans la descente du pif-paf -, mais la présence de l'amortisseur de direction sécurise l'ensemble.



Les freins quant à eux n'appellent aucune critique négative. Sauf celle, chez les pilotes les plus sportifs, de manquer d'un poil d'attaque. Autrement, les étriers Brembo pincent puissamment les deux disques de 320 mm et suffisent amplement à stopper - net ou plus progressivement - les "200 kg tous pleins faits" annoncés par le constructeur.

Le moteur pour sa part tracte sauvagement et sans temps morts entre 3000 et 7500 tr/min. Au fur et à mesure des boucles autour de Carole, on en demanderait bien plus, mais rien ne sert de monter plus haut : la version française ne proposera pas plus que les 106 chevaux réglementaires

Finalement, pour savoir si la RC8 sera ou non "la nouvelle terreur du Superbike", il faudra attendre encore quelques mois : après l'avoir surveillée en Championnat de France Superbike aux mains de Philippe Donischal, il faudra la suivre de près dès 2009 en Mondial Superbike !

Une chose est sûre, cependant : au guidon, à son rythme, le pilote ne sera pas terrorisé, bien au contraire. Agile, confortable tant au niveau de la posture qu'en suspension, elle gagnerait en agrément en adoptant une injection et une boîte plus douce. Rendez-vous pour le prochain millésime...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Little bouddha
Administrateur
Administrateur
avatar

Messages : 1178
Date d'inscription : 26/11/2007
Age : 34
Localisation : Pierrefitte sur seine (93)

MessageSujet: Re: KTM RC8 : La nouvelle terreur du Superbike ?   Ven 25 Avr - 18:01

et ben dit donc elle promet cette machine tres jolie mais j'ai du mal cote compteur !!!

_________________
Le moteur des uns fait le malheur des autres!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.akromoto.net/
 
KTM RC8 : La nouvelle terreur du Superbike ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Amis motards pret pour une petite virée !!! :: Trucs & Astuces :: Routes & pistes-
Sauter vers: